This site uses cookies to help us provide quality services. Using our services, you consent to the use of cookies.

[FR] L'étonnante - Honda 250 Super Sport

Source: Motocycles et Scooters - Septembre-Octobre 1961 - No. 231 - Page 32 and 33

Pages 32 33 from B 1 0000000423 3 Page 1

Pages 32 33 from B 1 0000000423 3 Page 2

pdf Motocycles et Scooters - Septembre-Octobre 1961 - No. 231 (12.85 MB)

OCR SOURCE

Click on the button to toggle between showing and hiding the raw OCR souce.

1. l'étonnante HONDA 250 super sport La 250 Honda Super-Sport ci-contre est en effet une machine étonnante par les perfomances routières qu'elle permet. L'un de ces derniers dimanche nous l'avons pilotée pendant près de 1.000 km. Annoncer des chiffres d'accélérations de vitesses de pointe ou des moyennes pourraient paraftre absolument irréalisables pour un moteur d'un quart de litre et pourtant ils sont à la portée de chacun tant cette machine est sOre, maniable et rapide. Supérieure à tout ce qui peut exister la 250 Super-Sport Honda est la concrétisation du progrès technique motocycliste ... Les réalisateurs de la Honda Sport ont en quelque sorte «repensé » la motocyclette pour l'adapter aux exigences des sportifs (il en reste encore 1) amateurs de hautes performances sans que les réalisations de moyennes étonnantes puissent constituer un exploit. La 250 Super-Sport est la réplique de la 250 course qui aux mains des meilleurs pilotes internationaux a remporté cette année la plupart des Grands Prix. Nous avons pu d'ailleurs les admirer (pilotes et machines) au Grand Prix de France où dans les 2 cylindrées 125 et 250 elles se placèrent en tête. D'autres victoires ont depuis renforcé la position de Honda sur le plan sportif. Précisons que Je modèle course est doté d'un moteur 4 cylindres, 4 temps, 4 carburateurs sur lequel a distribution s'effectue par double ..A.C. T. La puissance effective est d'environ 45 CV. En version sport c'est un 2 cylindres â distribution par simple A.C. T., cylindres en alliage léger chemisés. De même que pour les modèles tourisme la mise en route du moteur s'effectue par démarreur électrique. Cependant en cas de déficience du système on peut utiliser un t.iak starter. Le guidon a été étudié pour permettre la position tourisme et aussi pour la position effacée. Il est orientable. Les 2 rétroviseurs ne sont pas absolument indispensables, mais le frein de direction a son utilité. Le cadran au-dessus du phare réunit différents indicateurs (vitesse, compte-tours) et témoins lumineux. Notons que le compte-tours est plus précis que l'indicateur de vitesses. Cela s'explique car la prise de mouvement de l' indicateur de vitesses s'effectue sur le moyeu avant et celle du compte-tours sur l'arbre à cames. Au cours de notre randonnée nous avons maintenu l'aiguille des compte-tours dans la plupart des lignes droites entre 8.000 et 8.400 tr mn en 4e. • Sur les intermédiaires on atteint souvent 9.000 tr mn . Ceci correspond à une vitesse supérieure à 140 km ; (réels). En déposant la selle à fixation rapide par deux vis latérales on accède à la partie électrique. Sur la photo ci-contre notons le filtre à air (il y en a 2, un de chaque c6té) qui se trouve normalement abrité sous un couvercle de coffre. Au-dessous l 'imposante « trousse » de dépannage dont le contenu est fort judicieusement assorti pour parer à toutes les éventualités. Le frein avant et la prise de mouvement du compteur. Les jantes sont en alliage léger. Notons la fixa tion du flasque de frein. La suspension arrière oscillante comporte 2 éléments télescopiques ré glables suivant la nature de l'utilisation. • Un pare-choc souple placé horizontalement sous le catadioptre prévient si J'on bute en reculant. Les repose-pieds arrière sont utilisables en duo ou pour prendre la position effacée. Toutefois en duo, la démultiplication est un peu longue ce qui rend la machine plus agréable en solo

 

Please log in or register for free to comment!

Category: